3è confinement : à savoir

Qu'est ce qui change et qu'est ce qui ne change pas avec la précédente période du 18 mars au 3 avril ?
Et retrouvez en pièce jointe, la liste des professionnels indispensables à la gestion de la crise. 

Ce qui change :

- Fermeture des crèches et écoles jusqu’au 25 avril (sauf pour les enfants de moins de 16 ans des personnels indispensables à la gestion de la crise sanitaire)

- Fermeture des collèges et lycées jusqu’au 2 mai (sauf pour les enfants de moins de 16 ans des personnels indispensables à la gestion de la crise sanitaire)

- Modification du calendrier scolaire : toutes les zones seront en vacances du 10 au 25 avril et en enseignement à distance du 6 au 10 avril (pour tous) puis du 26 au 30 avril (collèges et lycées)

- Fermeture des accueils de loisirs jusqu’au 25 avril (sauf pour les enfants de moins de 16 ans des personnels indispensables à la gestion de la crise sanitaire)

- Pour les assistants maternels, suspension de l’activité uniquement si agrément pour plus de 10 enfants.

- Interdiction de la vente à emporter de boissons alcoolisées (sauf avec un repas)

- Les marchés ne peuvent accueillir que des commerces de type alimentaire, le nombre de clients est limité à un par surface de 4 m2 dans les marchés ouverts et un pour 8 m2 dans les marchés couverts

- Suspension des activités associatives en intérieur pour les mineurs

 

Ce qui  ne change pas :

- Réglementation des déplacements : liste inchangée pour les motifs dérogatoires (la tolérance de ce week-end concerne uniquement « les déplacements de longue

distance des personnes pour rejoindre […] un lieu de résidence »)

- Fermeture de certains commerces : liste inchangée des commerces autorisés à ouvrir,

- Les établissements sportifs couverts : fermés sauf pour les professionnels et pour le haut niveau,

- Les établissements sportifs de plein air : ouverts pour les scolaires et périscolaires (mais du coup cela concerne uniquement les enfants des personnels mobilisés dans la gestion de la crise sanitaire), les activités à destination des mineurs (= notamment les activités associatives) et à l'exception des sports collectifs et des sports de combat, les activités à destination des majeurs.